30.1 C
Ouagadougou
dimanche 3 mars 2024
Actualités

Journée de communication sur les violences basées sur le genre au profit des jeunes

Journée de communication sur les violences basées sur le genre au profit des jeunes

Le Fonds Commun Genre (FCG) a organisé le 7 décembre 2023 une journée de communication sur les violences basées sur le genre au profit des jeunes. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la campagne des 16 jours contre les violences à l’égard des femmes et des filles.

En rappel, la communauté internationale commémore chaque année ces 16 jours d’activisme, du 25 novembre (journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes au 10 décembre (journée des droits de l’homme), pour prévenir et éliminer toutes les formes de violences à l’égard des femmes et des filles. Pour 2023, le thème mondial est « UNIS ! Investir pour prévenir la violence à l’égard des femmes et des filles ». Au niveau national, eu égard au contexte de fragilité sécuritaire et humanitaire, le thème retenu est « Violences sexuelles liées au terrorisme dans un contexte de crise sécuritaire et humanitaire au Burkina Faso : défis et perspectives »

Cette journée de communication organisée par le FCG avait pour objectif de susciter un éveil de conscience des jeunes sur la problématique des violences basées sur le genre (VBG) et les droits des femmes. Pour faire, ils ont bénéficié :

  • D’un panel autour de 3 communications sur les généralités sur les VBG (définition, causes, conséquences, typologies, …) ; sur la manifestation des VBG en milieu scolaire et universitaire ; sur les mécanismes de prévention, de protection contre les VBG, le circuit de référencement et le rôle de la jeunesse ;
  • D’une visite au Centre Delwendé de Sakoula dénommée « journée de solidarité avec les pensionnaires du Centre », où ils ont partagé un repas communautaire et une séance d’aérobic avec les pensionnaires.

En rappel, le Centre Delwendé est un centre qui accueille les femmes exclues de leur communauté de base par allégation de sorcellerie. C’est un centre créé en 1966 par l’Etat et géré par l’Église Catholique. Le Centre bénéficie de l’appui du FCG depuis 2022 à travers :

  • Des dotations régulières en vivres et en produits pharmaceutiques pour la prise en charge des pensionnaires ;
  • La prise en charge psychosociale des pensionnaires avec l’appui d’un psychologue et d’un psychiatre ;
  • L’appui à la construction d’un poulailler et d’un forage solaire équipés ;
  • Le réaménagement d’un jardin avec un système d’aspersion ;
  • L’organisation de sessions d’alphabétisation au profit des pensionnaires ;
  • Des séances de sensibilisation des populations et des leaders communautaires sur l’exclusion des femmes ;
  • La réinsertion d’une quinzaine de femmes.

Selon le bilan fait par la responsable du centre, la vente de poulets issus du poulailler construit est évaluée à plus de 4 millions de FCFA entre 2022-2023.

Cette journée a aussi connu la participation des partenaires techniques et financiers du Fonds Commun Genre et du Chef de file du Cadre de Concertation Genre (CCG-PTF).

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.