Dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’actions triennal 2019-2021 du plan stratégique 2019-2023 du Fonds Commun Genre (FCG), le gestionnaire Diakonia a organisé les 28 et 29 juillet 2020 à l’Hôtel résidence prestige à Ouagadougou, un atelier d’harmonisation avec les partenaires de mise en œuvre des projets.

L’atelier a réuni huit (8) structures partenaires issues de l’appel à projets 2019, représentées par les chargés de projet et les responsables financiers desdits projets. Au total vingt-une (21) personnes ont pris part à l’atelier dont les représentants des partenaires d’exécution (16), l’équipe de coordination (04) et la Cheffe de file des membres du FCG.

L’objectif général de cet atelier était de présenter le fonds d’une part et d’autre part de dégager les approches et synergies d’intervention possibles entre les différents partenaires de mise en œuvre.

Plus spécifiquement, l’atelier a permis aux parties prenantes de :

– S’approprier le plan stratégique quinquennal 2019-2023 et son plan d’actions triennal 2019-2021 du FCG (objectifs, résultats attendus, axes, logique d’intervention, actions prioritaires) ;

– Connaitre le portefeuille d’activités de chaque partenaire ;

– Décliner les stratégies d’intervention de chaque partenaire ;

– Identifier des passerelles de synergies entre partenaires ;

– Rappeler les règles d’une saine collaboration entre acteurs de mise en œuvre ;

– S’approprier les règles d’éthique du Fonds et de Diakonia (Protocole de protection des enfants, Protocole de bonne conduite, Protocole de sécurité dans les zones d’intervention).

Durant les deux (2) jours, les participants ont eu droit à des présentations sur le plan stratégique du FCG, les différents projets des partenaires en vue de partager les différents portefeuilles d’activités et de susciter une mutualisation des efforts. Les participants ont aussi bénéficié de l’expertise de Monsieur SAVADOGO Mahamoudou, Expert en sécurité qui a partagé avec eux quelques mesures de sécurité à adopter dans ce contexte d’insécurité.

L’atelier s’est terminé par une satisfaction générale des partenaires d’exécution qui ont affirmé leur adhésion au partenariat, à la synergie d’actions et à la mutualisation des efforts.

Les huit (8) partenaires d’exécution sont :

– Le Secrétariat Permanent du Conseil National de Lutte contre la Pratique de l’Excision (SP/CNLPE) ;

– Le Secrétariat Exécutif Diocésain de Banfora de l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES Banfora) ;

– L’Association pour la Promotion et le Développement du Gulmu (APDG) ;

– Le Secrétariat Exécutif Diocésain de Nouna de l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES Nouna) ;

– Le Secrétariat Permanent du Conseil National pour la Promotion du Genre (SP/CONAPGenre) ;

– Le Centre d’Information, de Formation et d’Etudes sur le Budget (CIFOEB) ;

– L’Association Burkina Camp de l’Espoir (ABCE) ;

– Le Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD).

Diakonia

Gestionnaire FCG